Pourquoi le développement professionnel, personnel et l’atteinte d’objectifs ambitieux s’apparente à un entraînement marathon ?

1.Engagement et persévérance : Le coaching est un vrai programme de changement des pratiques professionnelles, des perceptions et des comportements, qui demande un engagement important et dans la durée pour être effectif. Vous allez tester de nouvelles façons de faire. Si elles vous permettent de trouver de nouveaux comportement plus adaptés à votre situation et à vos motivations, il n’en est pas moins que votre cerveau, votre corps doivent faire de gros efforts pour changer leurs habitudes. Même inconfortables, on ne quitte pas des habitudes comme ça… Et savoir ce que l’on doit faire ne suffit pas, il faut de la persévérance pour que le changement opère.

2.Processus dans la durée : car le changement et le développement de nouvelles compétences est un processus, pas un état. Les effets de votre coaching ne se font pas forcément sentir tout de suite. Il vous faut d’abord être patient pour enfin voir des résultats, des progrès. Ensuite, le changement va continuer à agir bien au-delà du temps du coaching.

3.Difficulté de mise en pratique : Ce qui parait simple n’est pas forcément facile à faire. Vous aurez beau parfaitement comprendre ce que vous devez faire différemment pour atteindre vos objectifs, vous aurez beau avoir choisi et décidé vous-même ce que vous vouliez changer, dans la pratique, sur le terrain, c’est une autre histoire. Le changement ne se pilote pas comme une voiture. Se concentrer, écouter, ne pas interpréter, par exemple, sont des postures très difficiles à adopter et demande un effort constant et conscient au début pour devenir ensuite une attitude « intégrée ».

4.Bonnes excuses : Devant toutes ces difficultés, et même avec des objectifs importants, les distractions, retards, les crises, souvent indépendantes de votre volonté, ne manqueront pas d’apparaître. Sur le chemin, des dizaines de bonnes excuses s’offriront à vous pour avoir une bonne raison d’arrêter, de baisser les bras, de reporter à plus tard…

Pourtant, comme après un entrainement pour le marathon, vous pouvez savourer ce merveilleux moment d’être allé au bout de vous-même et d’avoir réussi à atteindre vos objectifs ambitieux!

Share This