Comment

Le coaching se déroule sous forme d’entretiens, pendant lesquels le coach et le client définissent ensemble les objectifs, le cadre, et les résultats attendus. 3 à 10 séances de 1h à 2h, espacées de 2 à 5 semaines. Pour les équipes, le coaching se déroule en journées ou demi-journées.

Lors de la dernière séance, un bilan est effectué avec le coaché et le supérieur hiérarchique. L’objectif de cette séance de « bouclage »  est d’évaluer le niveau d’atteinte des objectifs initiaux.

Les apports théoriques et les outils sont largement influencés par  «la logique et le bon sens pragmatique opérationnel» et par l’analyse transactionnelle, la PNL, l’approche systémique, les outils du management, les apports des sciences cognitives et des neurosciences… et sont toujours contextualisés.

objectivesLe Coaching à distance :

Le coaching par skype ou par téléphone repose sur les mêmes compétences, outils et processus que le coaching en face à face. 
Particulièrement adapté aux expatriés, aux dirigeants et managers qui enchaînent les voyages, le coaching par téléphone ou par skype permet une grande flexibilité et réactivité, avec des séances au plus près des enjeux importants, avant une réunion ou une prise de parole…

Comment faire ? Contactez-moi pour me faire part de votre demande et je vous propose des plages horaires possibles pour un rendez-vous par Skype. Le premier entretien « découverte » est gratuit, il permet de clarifier la situation, les objectifs et les modalités du coaching.

Les rôles et responsabilités de chacun : 

Le coach ne se positionne pas comme un expert « métiers ». C’est un « stimulateur » qui donne des repères et aide les personnes à franchir les étapes nécessaires à leurs mutations. Le coach a une obligation de moyen et non de résultat, il s’engage à faire ses meilleurs efforts pour que l’objectif fixé soit atteint en accompagnant le coaché dans les règles de l’art de sa profession.

Le coaché est responsable de son engagement, de son implication et de toutes ses conséquences sur lui-même. Le coaché doit avoir la volonté d’aboutir et être acteur de sa démarche. Il doit oser dire ce qu’il pense et ce qu’il ressent.

Le contenu des séances ne fait pas l’objet d’une restitution de la part du coach, l’une des bases essentielles du coaching étant de rendre les coachés pleinement autonome. Dans cet esprit, la restitution lors de la dernière séance est faite par le ou les coachés au supérieur hiérarchique, en présence du coach.

Déontologie :

Pour répondre au développement rapide des métiers de l’accompagnement du changement qui requiert des compétences spécifiques, je m’engage à renforcer la professionnalisation du coaching,  Je suis membre de l’International Coach Federation, mes compétences et pratiques sont évaluées par un jury de pairs international, ce qui me permet de proposer à mes clients des standards professionnels élevés. Je suis tenue au secret professionnel et au respect de l’éthique et la déontologie la plus stricte.

ICF

Share This